Vers la fin du SEO, bienvenue au SXO !

Le terme SXO fleurit un peu partout, notamment dans les articles spécialisés. Nouvelle tendance ou buzzword ? Pourquoi introduire un nouveau nom pour le SEO ? Quelle phase traverse le SEO aujourd’hui et quelles implications cela engendre ?

Le SXO est une approche que les référenceurs commencent à mettre en place. En effet, il est important aujourd’hui de désigner sous un nom nouveau les nouvelles approches apportées par la révolution numérique, notamment sur la recherche d’information. Le SXO semble obtenir le consensus des experts.

Le SXO : qu’est ce que c’est ?

SXO : Search eXperience Optimization ou nouvelle façon de penser le SEO. Il faut désormais prendre en considération la qualité de l’expérience de l’internaute lorsqu’ils est en posture de recherche d’informations sur le web.

Ce terme a été utilisé et popularisé par Matt Cutts (ancien ingénieur Google) et par l’agence SEOWORKERS (dès 2010).

Le SXO est naît de la tendance à tout optimiser pour l’utilisateur (démarche UX) et à faire évoluer les techniques purement SEO.

Notre façon de chercher l’information est en train de changer radicalement : la recherche devient de plus en plus vocale ou conversationnelle impulsée par la multiplication des assistants personnels (Siri, Cortana, …) ou encore les chatbots.

55% des jeunes américains et 41% des adultes utilisent la recherche vocale chaque jour

Côté technique, les moteurs de recherches s’adaptent : Google vit une évolution de son algorithme grâce au calcul des métriques issues du comportement des utilisateurs et poursuit son amélioration orientée usage. Souhaitant devenir un moteur de réponse, le géant du web a mis en place : les Featured Snippets, le Knowledge Graph

SEO sans UX : un non sens ?

Il est difficile de considérer le SEO sans l’UX. En effet, il est important de comprendre le parcours utilisateur pour optimiser les stratégies digitales, vous savez celles qui reviennent à Attirer > Convertir > Transformer > Fidéliser… les clients ou prospects qualifiés !

Avant tout chose, il est capital de connaître le fonctionnement du moteur de recherche. En principe : plus il y a de clics obtenus par le site, plus le temps passé par internaute sur la page est élevé, plus le site gagne des « points » auprès du moteur de recherche. Pour cela, l’ergonomie du site doit être irréprochable sur mobile comme sur desktop et la pertinence des contenus va jouer un rôle des plus importants.

61% des utilisateurs sont peu susceptible de retourner sur un site mobile difficilement accessible

En clair, les éditeurs de sites mettront au centre de leur stratégie l’utilisateur et non plus Google comme c’était le cas avant avec le SEO. Le SXO se concentre donc sur le positionnement du site et le comportement des visiteurs.

 

Répondre aux questions des internautes

Il y a quelques années, l’expert de l’UX, Jakob Nielsen, a effectué une analyse pour une étude de Microsoft qui a montré que les visiteurs venus sur un site le quitte dans les 10 premières secondes, si vous avez passé la barre des 10 secondes, les utilisateurs donneront à votre site une chance. Cela signifie donc que vous avez un maximum de 10 secondes pour convaincre les visiteurs que vous:

  • Avez la réponse à leur question 
  • Avez une réponse fiable à laquelle ils peuvent se fier
  • Vous avez rendu l’obtention de cette réponse facile

10 Seconds Is All You Get

Pour capter du trafic grâce aux moteur de recherche, il sera donc indispensable de proposer un contenu qui apporte la meilleure réponse aux demandes des internautes.

Le SXO : à retenir pour optimiser l’expérience de recherche :

  • Faire du contenu que le visiteurs de votre site aimeront et du contenu qui répond à des questions qu’ils se posent
  • Être pertinent et facile à trouver
  • Examiner vos datas pour trouver pourquoi les internautes ne restent pas lorsqu’ils viennent sur votre page
  • Optimiser vos snippets, afin de faciliter le choix à l’internaute pour sélectionner la page sur laquelle il souhaite se rendre
  • Etc…
Articles recommandés

Laissez un commentaire